Papouasie-Nouvelle-Guinée : la superstructure de la maison d’adoration est terminée

15 août 2021

La superstructure en acier, désormais entièrement terminée, surplombe la banlieue de Waigani à Port Moresby, en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

PORT MORESBY, Papouasie-nouvelle-guinée — Une étape importante a été franchie avec l’achèvement de la structure métallique complexe de la maison d’adoration bahá’íe à Port Moresby, en Papouasie-Nouvelle-Guinée (PNG).

Ce dernier développement intervient après que des centaines de composants en acier ont été positionnés individuellement et reliés à neuf treillis en acier pour compléter la structure du dôme, sur lequel le cadre de support de l’oculus a été élevé.

Le site de la maison d’adoration, qui appartient aux bahá’ís de PNG depuis les années 1990, a déjà commencé à recevoir des groupes de visiteurs désireux d’en savoir plus sur l’importance du temple et sur les approches innovantes adoptées pour sa construction, comme la structure complexe en acier de l’édifice central.

Parmi les visiteurs récents figurent des membres de l’Institut des architectes de PNG et des journalistes de différents médias, dont l’un des principaux diffuseurs nationaux du pays, EMTV.

« Nous voyons ce projet chaque fois que nous passons en voiture. Il intrigue énormément tout le monde », a déclaré Jordan Tegabwasa, président de l’Institut des architectes de PNG, lors de sa visite du site.

Gezina Volmer, du Bureau bahá’í des affaires extérieures, explique comment la maison d’adoration est un symbole d’unité. « Lorsque ses portes s’ouvriront, tous seront les bienvenus, quels que soient l’âge, le sexe, la race, l’origine ethnique ou la religion. La maison d’adoration sera un lieu de recueillement paisible pour prier, se connecter avec notre Créateur et réfléchir à la façon d’être au service de la société. »

L’avancement des travaux de construction est présenté dans la galerie d’images ci-dessous.

Un groupe de journalistes de différents médias visite le site de la maison d’adoration bahá’íe et découvre la signification du temple en tant que symbole d’unité.

Un groupe de journalistes de différents médias visite le site de la maison d’adoration bahá’íe et découvre la signification du temple en tant que symbole d’unité.

Des ouvriers positionnent les éléments en acier de la structure avec une grande précision tandis qu’un géomètre fournit des indications depuis le sol.

Des ouvriers positionnent les éléments en acier de la structure avec une grande précision tandis qu’un géomètre fournit des indications depuis le sol.

Des ouvriers mettent en place le premier des neuf éléments en acier du dôme.

Des ouvriers mettent en place le premier des neuf éléments en acier du dôme.

Avant d’être mis en place au sommet du dôme, le cadre de support de l’oculus est d’abord préassemblé au sol.

Avant d’être mis en place au sommet du dôme, le cadre de support de l’oculus est d’abord préassemblé au sol.

Les éléments en treillis métallique de l’anneau de compression se rejoignent au sommet du dôme de la maison d’adoration.

Les éléments en treillis métallique de l’anneau de compression se rejoignent au sommet du dôme de la maison d’adoration.

Du béton est coulé pour renforcer le sol en vue de la construction des escaliers menant à l’auvent de l’entrée principale du temple. L’image du bas montre l’un des neuf escaliers.

Du béton est coulé pour renforcer le sol en vue de la construction des escaliers menant à l’auvent de l’entrée principale du temple. L’image du bas montre l’un des neuf escaliers.

Des ouvriers déchargent une cargaison de bois recyclé qui recouvrira le dessous de chaque auvent d’entrée et se poursuivra à travers les murs intérieurs de l’édifice central.

Des ouvriers déchargent une cargaison de bois recyclé qui recouvrira le dessous de chaque auvent d’entrée et se poursuivra à travers les murs intérieurs de l’édifice central.

Les structures du dôme et de l’auvent terminées sont maintenant prêtes pour la pose du revêtement extérieur.

Les structures du dôme et de l’auvent terminées sont maintenant prêtes pour la pose du revêtement extérieur.

Avec l’achèvement de la superstructure en acier, la forme émergente de la maison d’adoration peut être vue de toutes les directions quand on s’approche de la zone de Waigani de Port Moresby. (Crédit photo : Shannon Ambu)

Avec l’achèvement de la superstructure en acier, la forme émergente de la maison d’adoration peut être vue de toutes les directions quand on s’approche de la zone de Waigani de Port Moresby. (Crédit photo : Shannon Ambu)