Papouasie-Nouvelle-Guinée : la maison d’adoration prend forme

20 novembre 2020
Listen
Les fondations de la maison d’adoration nationale sont terminées et le travail sur la superstructure avance.

PORT MORESBY, Papouasie-nouvelle-guinée — La maison d’adoration bahá’íe en construction est visible de toutes parts à l’approche de la zone de Waigani, à Port Moresby, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Une fois achevée, la maison d’adoration servira de point focal pour la dévotion et le service à la société, ouverte aux personnes de tous horizons.

« En Papouasie-Nouvelle-Guinée, où l’on compte plus de 800 langues et autant de tribus, la maison d’adoration représente l’unité de tous les habitants du pays, déclare Confucius Ikoirere, secrétaire de l’Assemblée spirituelle nationale bahá’íe du pays. La conception du temple, qui est basée sur des motifs de tissage traditionnels, est elle-même symbolique de l’unité. Cette forme d’art se retrouve partout dans le pays, des paniers créés pour des occasions spéciales, ou utilisés dans la vie de tous les jours, aux nattes tissées pour la famille et les amis. Le tissage rappelle la manière dont nous nous réunissons, partageant nos divers horizons et coutumes. »

La structure de la maison d’adoration bahá’íe commence à être visible de toutes les directions à l’approche de la région de Waigani à Port Moresby, en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Diapositives
10 images
La structure de la maison d’adoration bahá’íe commence à être visible de toutes les directions à l’approche de la région de Waigani à Port Moresby, en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Depuis que les fondations de la maison d’adoration ont été achevées en décembre dernier, les travaux ont progressé sur une structure complexe en acier pour l’édifice central qui trace le motif de tissage unique de l’extérieur. Une conception innovante du dôme en acier, conçue par Werkstudio, une société d’ingénierie basée en Allemagne et en Pologne, assure la résistance requise avec une utilisation économique des matériaux.

Depuis que les fondations de la maison d’adoration ont été achevées en décembre dernier, les travaux ont progressé sur la structure complexe en acier de l’édifice central. Diapositives
10 images
Depuis que les fondations de la maison d’adoration ont été achevées en décembre dernier, les travaux ont progressé sur la structure complexe en acier de l’édifice central.

Le système structurel est étroitement relié aux neuf auvents d’entrée qui assurent la résistance latérale du temple. Ce système, dont certaines parties sont en voie d’achèvement, supportera à terme un maillage d’acier en forme de dôme qui atteindra, à son sommet, une hauteur d’environ 16 mètres au-dessus du sol.

Le système structurel supportera à terme un maillage en acier en forme de dôme qui, à son sommet, atteindra une hauteur d’environ 16 mètres au-dessus du niveau du sol. Diapositives
10 images
Le système structurel supportera à terme un maillage en acier en forme de dôme qui, à son sommet, atteindra une hauteur d’environ 16 mètres au-dessus du niveau du sol.

Les dessins sont en train d’être achevés pour les panneaux de bois qui orneront les entrées du temple, en utilisant du bois local. Les projets sont également en cours pour les jardins qui entoureront l’édifice central.

M. Ikoirere a déclaré : « La maison d’adoration offrira un environnement où les gens trouveront réconfort et paix, pour consacrer du temps à leur Créateur et trouver l’inspiration pour servir l’humanité. »

Certaines parties du système structurel sont en voie d’achèvement. Diapositives
10 images
Certaines parties du système structurel sont en voie d’achèvement.