Shapoor Monadjem, 1933-2018

November 16, 2018

CENTRE MONDIAL BAHÁ’Í — Shapoor Monadjem, ancien conseiller du Centre international d’enseignement, est décédé jeudi, à Maringá, au Brésil. Il avait 85 ans.

La Maison universelle de justice a envoyé, le vendredi 16 novembre, le message suivant à toutes les assemblées spirituelles nationales.

*  *  *

Le décès de Shapoor Monadjem, serviteur distingué de la Beauté bénie qui fut tant aimé, nous a grandement attristés. Nous rappelons, aujourd’hui, l’immensité de son dévouement au travail d’enseignement, de sa connaissance de la Foi et de sa perspicacité dans l’application de ses principes. Ces qualités se sont clairement manifestées alors qu’il était membre de l’Assemblée spirituelle nationale du Brésil et pendant les dix années où il a servi comme conseiller continental dans les Amériques. En tant que membre du Centre international d’enseignement, il a résolument consacré ses talents et son énergie à la propagation et à la protection de la Foi partout dans le monde. Parmi les multiples services qu’il a entrepris au cours de sa vie figure également la promotion du droit de Dieu à titre de mandataire adjoint du huqúqu’lláh. Âme bienveillante et douce, jovial et débordant de créativité, il était aussi doté de grandes compétences administratives, affinées dans des contextes fort divers, qu’il utilisait avec grande efficacité pour servir la cause de Dieu.

Nous offrons nos condoléances à sa chère femme, Bahareh, et à ses enfants et petits-enfants, et nous les assurons que nous prierons avec ferveur aux mausolées sacrés pour son bienheureux passage dans les royaumes éternels. Nous demandons aussi que des réunions commémoratives soient organisées en son honneur dans toutes les maisons d’adoration et les communautés bahá’íes du monde.

La Maison universelle de justice