Hartmut Grossmann, 1933–2017

December 18, 2017

CENTRE MONDIAL BAHÁ´Í — Hartmut Grossmann, ancien membre de la Maison universelle de justice, est décédé le 17 décembre en Allemagne. Il avait 84 ans.

La Maison de justice a envoyé le message suivant à toutes les assemblées spirituelles nationales le 17 décembre.

                                    * * *

C’est avec chagrin que nous avons appris le décès de notre ancien collègue bien-aimé, Hartmut Grossmann. Fils distingué d’un père illustre, il a consacré sa vie à servir sans relâche la cause de Bahá’u’lláh, à titre d’enseignant, de pionnier, de membre des Assemblées spirituelles nationales de l’Allemagne et de Finlande, du Corps continental des conseillers en Europe, du Centre international d’enseignement et, finalement, de la Maison universelle de justice. À sa grande cordialité, sa grandeur d’âme et sa sereine humilité, il alliait dévouement absolu, fermeté dans l’Alliance et vigilance dans la protection de la Foi. Sa bonne humeur et son dévouement ont touché et inspiré tous ceux qui ont croisé son chemin, et accru leur enthousiasme pour le service. Les efforts qu’il a inlassablement déployés pour mobiliser des pionniers et soutenir des communautés bahá’íes naissantes laissent un héritage qui se perpétuera pendant des générations.

Nous prions avec ferveur au Seuil sacré pour que son âme noble soit généreusement récompensée et pour qu’avec joie il soit réuni avec son épouse bien-aimée, Ursula, dont l’âme s’est tout récemment envolée vers le royaume d’Abhá. Nous exprimons nos plus sincères condoléances à ses chères filles, Kerstin, Claudia, Anke, Maren et Barbara, ainsi qu’à leurs familles, et nous prierons pour que leurs cœurs affligés trouvent consolation. Il est recommandé aux amis, partout dans le monde, d’organiser des commémorations appropriées, y compris des cérémonies commémoratives en son honneur dans toutes les maisons d’adoration.

La Maison universelle de justice