Des pays du monde entier conçoivent des timbres commémoratifs bahá’ís

28 mars 2018

CENTRE MONDIAL BAHÁ’Í — Durant l’année du bicentenaire, les communautés du monde entier ont recherché de multiples façons d’honorer la vie et les enseignements de Bahá’u’lláh. Dans plusieurs pays, dont l’Autriche, le Brésil, le Cambodge, l’Allemagne, la Malaisie et les Pays-Bas, un hommage a été rendu à cette occasion historique avec a publication de timbres-poste commémoratifs.

Les illustrations de ces timbres sont inspirées de l’architecture et des symboles bahá’ís. Au Cambodge, par exemple, le timbre-poste présente la maison d’adoration locale récemment inaugurée à Battambang. Un timbre sorti en Allemagne montre également un temple, la maison continentale d’adoration pour l’Europe à Langenhain en Allemagne. D’autres timbres se basaient sur des symboles bahá’ís emblématiques, tels que l’étoile à neuf branches. L’un des timbres émis aux Pays-Bas présente une œuvre calligraphique célèbre contenant des mots sacrés sous la forme de paradisier – l’œuvre de Mishkin-Qalam, l’éminent artiste persan du XIXe siècle.

Un timbre commémoratif émis en Malaisie pour le 200e anniversaire de la naissance de Bahá’u’lláh Diapositives
20 images

Un timbre commémoratif émis en Malaisie pour le 200e anniversaire de la naissance de Bahá’u’lláh

Ce n’est pas la première fois que des timbres commémoratifs ont été émis pour des occasions bahá’íes historiques. En 1992, l’année marquant le centenaire du décès de Bahá’u’lláh, des timbres-poste ont été émis dans plusieurs pays, dont le Brésil, Trinité-et-Tobago et la Grenade.

D’autres anniversaires remarquables ont également donné lieu à la création de timbres-poste. Au Panama, un timbre représentant la maison continentale d’adoration pour l’Amérique centrale a été émis en 1992, année du vingtième anniversaire de l’inauguration du temple. La Guyane a émis un timbre cette année là marquant l’arrivée de la foi bahá’íe dans le pays un demi-siècle auparavant. En 2001, Israël a émis un timbre en commémoration de l’ouverture officielle des terrasses.

De nombreux pays ont été ouverts à la foi bahá’íe entre 1953 et 1963 dans le cadre d’un plan décennal mondial. Un certain nombre de timbres commémoratifs ont été émis à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’établissement de la Foi dans certains de ces pays. Monaco et les îles Salomon étaient parmi les pays qui ont émis des timbres pour ces anniversaires du « jubilé ».

Les motifs bahá’ís sur les timbres-poste remontent à plusieurs décennies. À la fin des années 1940, une série de timbres mettant en vedette la maison d’adoration à Chicago a été publiée à Santiago, au Chili. Plusieurs années plus tard, par un concours de circonstances remarquable, Santiago a été désigné pour accueillir la future maison continentale d’adoration pour l’Amérique du Sud.