Taghreed Al Doghmi, présentateur à Radio Al-Balad, et Tahani Ruhi, du Bureau bahá’í des affaires extérieures, explorent le potentiel des médias en tant que force de progrès social.

Taghreed Al Doghmi, présentateur à Radio Al-Balad, et Tahani Ruhi, du Bureau bahá’í des affaires extérieures, explorent le potentiel des médias en tant que force de progrès social.

Jordanie : une série radiophonique sur une vie cohérente inspire l’espoir et l’action

12 octobre 2021

AMMAN, Jordanie — Lorsqu’au début de la pandémie, le Bureau bahá’í des affaires extérieures de Jordanie a lancé une série de discussions entre journalistes et acteurs sociaux sur les médias en tant que force de progrès, les participants n’avaient pas prévu qu’un résultat de leurs conversations serait une nouvelle émission de radio offrant un forum public pour explorer comment mener une vie cohérente et être une source de bien social.

La série d’émissions de huit semaines, qui est maintenant terminée, a été produite par Radio Al-Balad, en collaboration avec le Bureau des affaires extérieures.

« Nous avons cherché à apporter l’espoir et la foi en un moment où la crise sanitaire mondiale a intensifié les pressions psychologiques », a déclaré Taghreed Al-Doghmi, présentateur à Radio Al-Balad.

« L’émission a fourni à des auditeurs d’horizons très variés l’occasion de réfléchir sur l’harmonie entre les dimensions spirituelles et matérielles de la vie humaine et de sentir que, quelles que soient les difficultés actuelles, il y a de l’espoir pour l’avenir. »

Une émission de radio hebdomadaire sur la façon de mener une vie cohérente est née d’une série de discussions initiées par les bahá’ís de Jordanie entre des journalistes et des acteurs sociaux, explorant des thèmes liés à la prospérité matérielle et spirituelle. Diapositives
3 images

Une émission de radio hebdomadaire sur la façon de mener une vie cohérente est née d’une série de discussions initiées par les bahá’ís de Jordanie entre des journalistes et des acteurs sociaux, explorant des thèmes liés à la prospérité matérielle et spirituelle.

L’émission de radio, intitulée Body and Soul (Corps et âme), a touché un large public et a été bien accueillie, provoquant des conversations profondes parmi les auditeurs.

« Cette émission vous permet d’explorer des concepts profonds et des aspirations élevées qui sont largement absents des programmes de radio », a déclaré une auditrice lors d’une séquence d’appel de l’émission.

« Elle a le potentiel de produire un moment de prise de conscience collective de la société, a-t-elle poursuivi, et nous aide à réfléchir à des principes importants pour nos vies, tels que le service du bien commun, la justice et la compassion. »

Tahani Ruhi, du Bureau des affaires extérieures, attribue l’atmosphère exaltante et captivante de l’émission de radio aux nombreuses conversations pertinentes entre les membres du Bureau et les journalistes qui ont précédé les émissions, ainsi qu’aux forts liens d’amitié qui se sont formés entre eux.

Une des nombreuses discussions entre des journalistes, des acteurs sociaux et le Bureau bahá’í des affaires extérieures en Jordanie sur la façon dont les médias peuvent promouvoir l’unité de l’humanité. Diapositives
3 images

Une des nombreuses discussions entre des journalistes, des acteurs sociaux et le Bureau bahá’í des affaires extérieures en Jordanie sur la façon dont les médias peuvent promouvoir l’unité de l’humanité.

« Nous sommes tous devenus de bons amis au cours de l’année écoulée, dit-elle. Cela a donné à l’émission son esprit convivial et chaleureux. Le programme était le reflet du processus qui y a conduit. »

Mme Ruhi poursuit en expliquant que les sujets de l’émission ont été inspirés par les thèmes qui avaient été examinés lors des précédentes réunions de discussion, notamment le rôle de la religion et des médias dans la promotion de l’espoir, le dépassement des divisions et la promotion de l’unité sur les réseaux sociaux, l’importance de la prière collective entre des personnes diverses pour créer la solidarité, le concept d’altruisme au service de la société, le rôle des jeunes au service de leurs communautés pendant la pandémie et la place des arts dans la société.

Compte tenu de la réponse extrêmement positive à ce programme, Radio Al-Balad et le Bureau bahá’í des affaires extérieures préparent actuellement une nouvelle série intitulée The Cycle of Life (Le cycle de la vie), qui explorera le but supérieur de la vie, de l’enfance à l’âge adulte.