Une série de podcasts canadiens explore les principes essentiels à la suite de la pandémie

May 24, 2020
Une série de podcasts récemment [lancée] (https://news.bahai.ca/fr/articles/le-bureau-des-affaires-publiques-lance-un-nouveau-balado-avec-une-miniserie-sur-le-coronavirus.html) par la communauté bahá’íe canadienne explore comment les idées de la religion peuvent jeter une éclairage nouveau sur les défis contemporains dans le contexte de la crise actuelle de santé publique.

TORONTO — La communauté bahá’íe du Canada a lancé un nouveau podcast, commençant par une mini-série intitulée « Résilience face à l’adversité ». Les épisodes de la série explorent la façon dont les idées de la religion peuvent apporter un nouvel éclairage sur les défis contemporains, dans le contexte de la crise actuelle de santé publique.

« Cette crise donne naissance à une nouvelle conscience dans notre société, car de plus en plus de gens pensent à notre interdépendance, au besoin de solidarité et aux valeurs que nous voulons voir reflétées dans nos communautés », explique Geoffrey Cameron, du Bureau bahá’í des affaires publiques du pays.

« L’expérience des bahá’ís dans les efforts de développement communautaire donne un aperçu de ces thèmes. Nous espérons que davantage de personnes se joindront à la conversation que nous essayons de promouvoir sur ce podcast. »

La série réunit des universitaires et des acteurs sociaux qui se penchent sur des questions pertinentes pour les Canadiens, comme le pouvoir de la religion d’inspirer une pensée et une action constructives et l’importance de servir sa société.

Dans le premier épisode, un professeur d’éthique publique et un médecin travaillant en première ligne explorent comment le service à autrui pourrait rester une caractéristique importante de la vie publique au-delà de la crise.

« L’un des principes de base de la plupart sinon de toutes les religions est notre lien humain et notre responsabilité les uns envers les autres », déclare John Milloy, directeur du Centre pour l’éthique publique du collège universitaire Martin Luther. « Nous vivons dans un monde qui es constamment divisé par l’économie, la géographie, la politique – et pourtant, voici un cas où nous sommes littéralement tous dans le même bateau. Espérons que ce sentiment d’humanité partagée perdurera après cela et renforcera notre monde. »

Le discours public – Épisode 1 – La valeur du service aux autres

Dans le deuxième épisode, publié mercredi dernier, sur le pouvoir de la religion d’inspirer de nouvelles façons de penser, Eric Farr de la communauté bahá’íe du Canada, décrit comment les gens en sont venus à voir l’unité essentielle de l’humanité avec plus de clarté et de conviction dans les circonstances actuelles. Faisant écho aux sentiments des autres participants, il exprime l’espoir de voir ce principe s’ancrer fermement dans la conscience publique et stimuler une réflexion approfondie sur ses implications pour les structures de la société.

Hannah Marazzi de Cardus, un groupe confessionnel de réflexion, déclare : « J’ai remarqué que les gens autour de moi repensent ce que signifie être humain. Quand je regarde autour de moi, quand j’écoute ceux avec qui j’ai des appels téléphoniques, je commence à voir un retour à des questions vraiment importantes comme : En quoi puis-espérer ? Quelle responsabilité ai-je envers mon voisin ? Comment puis-je réorienter ma vie en fonction de ce qui compte profondément ? »

Le discours public – Épisode 2 – Le pouvoir de la religion

M. Cameron, se référant à ces conversations, a déclaré : « Nous espérons que ce podcast pourra éclairer une conversation en évolution sur les valeurs que nous partageons et sur le rôle de la religion et de la spiritualité dans notre société. Nous nous tournons également vers l’avenir et parlons de nos aspirations. »

Des épisodes du nouveau podcast, intitulé « Le discours public », seront diffusés chaque semaine pendant le mois prochain, sur le site web du Bureau des affaires publiques.