BIC à Bruxelles : Trouver des moyens de rester en contact

May 6, 2020
Le Bureau de Bruxelles de la Communauté internationale bahá’íe (BIC) a lancé un bulletin d’information trimestriel (en anglais) pour partager plus largement les idées issues de ses efforts pour contribuer aux discours contemporains en Europe.

BRUXELLES — En cette période spéciale, alors que les communications en ligne sont plus que jamais utilisées par les acteurs sociaux pour échanger des idées, le Bureau de Bruxelles de la Communauté internationale bahá’íe (BIC) a lancé un bulletin d’information trimestriel (en anglais) pour partager plus largement les idées issues de ses efforts pour contribuer aux discours contemporains en Europe.

« La création d’un bulletin d’information semblait opportune dans le contexte des limites de l’interaction sociale, explique Rachel Bayani du bureau de Bruxelles. Il sert à synthétiser les idées et les questions clés qui émergent dans les discours courants et cherche à mettre nos collaborateurs en contact avec l’étendue des sujets abordés. Le bulletin d’information est un moyen d’inclure davantage de personnes dans les conversations et de construire une compréhension commune avec eux. »

Au cours des dix dernières années, le bureau de Bruxelles a coordonné les efforts des bahá’ís pour travailler avec l’Union européenne, le Conseil de l’Europe et d’autres organisations européennes.

Diapositives
4 images
Au cours des dix dernières années, le bureau de Bruxelles a coordonné les efforts des bahá’ís pour travailler avec l’Union européenne, le Conseil de l’Europe et d’autres organisations européennes.

Les approches et les contributions du Bureau sont basées sur les principes bahá’ís, explique Mme Bayani. « Ils éclairent non seulement les idées que notre Bureau apporte aux discussions, mais aussi notre position dans les consultations sur des questions essentielles. Nous sommes ici pour explorer conjointement avec d’autres comment les concepts liés à la prospérité mondiale, à la justice et à notre interdépendance peuvent être appliqués aux questions sociales dans le contexte européen. »

Le bureau bruxellois du BIC participe à plusieurs discours, notamment sur la migration, la cohésion et la diversité sociales et la construction de la paix dans les sociétés en situation de conflits violents.

Il organise également ses propres réunions sur des thèmes généraux tels que le rôle de la religion dans la société européenne et sur d’autres questions d’actualité en Europe, comme l’utilisation d’un langage inclusif et même le développement de l’intelligence artificielle. Ces rassemblements sont de plus en plus considérés comme des forums où de nouvelles approches et de nouvelles réflexions peuvent émerger.

Diapositives
4 images
Le bureau de Bruxelles de la Communauté internationale bahá’íe organise ses propres réunions sur des thèmes généraux tels que le rôle de la religion dans la société européenne et sur d’autres sujets d’actualité en Europe, tels que l’utilisation d’un langage inclusif et même le développement de l’intelligence artificielle.

Dans le premier numéro du bulletin d’information, le bureau de Bruxelles propose de premières réflexions sur la crise sanitaire mondiale. « En l’espace de quelques mois, écrit le Bureau, notre société et nos systèmes mondiaux ont été mis à l’épreuve de manière nouvelle et profonde. Un discours généralisé se fait jour concernant la prochaine étape de notre vie collective. … Il est nécessaire de réexaminer et d’évaluer les principes fondamentaux qui guident notre système actuel de gouvernance mondiale. Cela nécessitera un réexamen approfondi des attitudes et des hypothèses qui le sous-tendent actuellement. »