En Inde, des assemblées locales, des individus et des communautés réagissent à l’unisson

April 10, 2020
Dans les communautés de tout le pays, des réservoirs d’énergie sont canalisés dans des actions visant à alléger les souffrances causées par la crise sanitaire actuelle.

NEW DELHI, Inde — Dans un élan d’activité à l’échelle du pays, la communauté bahá’íe d’Inde réagit de toute urgence pour fournir des produits de première nécessité à ses concitoyens pendant cette crise sanitaire mondiale.

S’appuyant sur son expérience des entreprises qui contribuent au progrès spirituel et social, la communauté bahá’íe indienne s’efforce d’identifier les besoins locaux spécifiques – qu’ils soient sociaux, matériels ou spirituels – pour mobiliser rapidement des ressources.

« Cette situation tragique, aussi douloureuse et difficile soit-elle, fait ressortir les plus belles qualités des gens », explique Naznene Rowhani, membre de l’Assemblée spirituelle nationale indienne, « et nous voyons les assemblées spirituelles locales jouer un rôle essentiel pour galvaniser la communauté dans l’action.

« De ville en ville, de village en village, nous constatons qu’une plus grande conscience de notre humanité commune émerge chez de nombreuses personnes. Cela les incite à aider les autres et à transcender les barrières et les préjugés traditionnels qui les séparent. »

Diapositives
13 images
Pour répondre au grand besoin d’équipements de protection individuelle, les assemblées spirituelles locales collaborent avec des tailleurs pour fabriquer et distribuer des masques faciaux.

Dès le début de la crise, les communautés bahá’íes ainsi que les organisations et institutions locales ont sensibilisé le public au sujet de la maladie du coronavirus (Covid-19).

À Nashik, les bahá’ís ont aidé la police locale à mener une campagne d’information publique sur les mesures sanitaires préventives,en trouvant des moyens créatifs pour diffuser les faits et lutter contre la désinformation. Ils collaborent maintenant avec les autorités pour créer des structures de soutien aux personnes les plus vulnérables de leur communauté, par exemple pour livrer en toute sécurité des médicaments à ceux qui sont confinés chez eux.

Diapositives
13 images
Les assemblées spirituelles locales dans diverses parties du pays, comme en Assam, au Gujarat, en Uttar Pradesh et au Bengale occidental, coordonnent les efforts pour préparer et distribuer des milliers de sacs de nourriture aux citoyens dont la situation économique est devenue précaire à cause de la crise.

De nombreux efforts à travers le pays ont été menés par les assemblées spirituelles locales bahá’íes, qui exécutent des plans pour aider à répondre aux besoins pratiques de leurs concitoyens. L’Assemblée spirituelle locale de Maleagaon a mobilisé de nombreuses personnes pour répondre à un appel urgent du ministre de la Santé du Maharashtra en faveur des dons de sang.

L’Assemblée spirituelle locale de Devlali s’assure que les familles ont accès aux programmes du gouvernement, y compris celui qui réduit considérablement le prix des céréales. L’Assemblée locale travaille également avec les autorités pour aider les propriétaires d’épicerie à rester ouverts tout en maintenant les mesures sanitaires. Pendant cette période de fermeture des écoles, elle aide également les directeurs à veiller à ce qu’aucun élève ne soit privé de nourriture.

Les assemblées spirituelles locales dans d’autres parties du pays, comme au Gujarat, en Uttar Pradesh et au Bengale occidental, coordonnent les efforts pour préparer et distribuer des milliers de sacs de nourriture aux citoyens dont la situation économique est devenue précaire à cause de la crise.

Diapositives
13 images
Dans toute l’Inde, des équipes se rendent dans des foyers pour personnes âgées afin de fournir des masques de protection et de communiquer des informations précises sur le coronavirus.

Dans un village, une entreprise de construction appartenant à des bahá’ís locaux a utilisé ses camions et d’autres ressources pour apporter de la nourriture à 2 500 ménages en détresse dans 50 villages isolés.

Au Gujarat, des bahá’ís locaux, avec l’autorisation des autorités, ont transporté avec leurs tracteurs des dizaines de travailleurs migrants bloqués à des centaines de kilomètres de leur domicile.

Pour répondre au grand besoin d’équipements de protection individuelle, les assemblées spirituelles locales collaborent également avec des tailleurs pour fabriquer et distribuer des masques faciaux.

Une équipe de personnes visitent des foyers pour personnes âgées afin de fournir ces masques et de communiquer des informations précises sur le coronavirus.

Des personnes créent des contenus médiatiques qui explorent des thèmes spirituels et organisent des réunions de prière en ligne, à un moment où le cœur de beaucoup aspire à se tourner vers leur Créateur dans la contemplation collective.

Diapositives
13 images
Programme de prière diffusé depuis la maison d’adoration bahá’íe de New Delhi. Des personnes créent des contenus médiatiques qui explorent des thèmes spirituels et organisent des réunions de prière en ligne, à un moment où le cœur de nombreuses personnes aspire à se tourner vers son Créateur dans une contemplation collective.

« Les ressources de toute communauté sont naturellement limitées », explique Mme Rowhani, « cependant, avec l’espoir, la créativité et l’esprit de générosité, nous voyons un réservoir d’énergies se canaliser dans des actions concrètes pour alléger les plus grandes souffrances. »

« Tout cela a nécessité la pleine participation d’individus, de communautés entières et d’institutions bahá’íes collaborant avec les autorités et coordonnant les efforts de milliers de personnes. Ces acteurs clés travaillent ensemble et se soutiennent mutuellement pour faire ce qui est nécessaire pour le bien collectif. »