Des jeunes en Sierra Leone produisent un film pour protéger la communauté contre le coronavirus

April 9, 2020
Les jeunes utilisent la musique et le théâtre pour créer un film qui aide à éduquer leur communauté sur la prévention de la propagation de la maladie du coronavirus (Covid-19).

MAKENI, Sierra Leone — Ayant été directement touchés par l’épidémie du virus Ebola en 2014 et déterminés à aider à protéger leur communauté contre la propagation de la maladie à coronavirus (Covid-19), des jeunes de cette région de la Sierra Leone ont créé un film pour rendre plus accessibles les informations sur les mesures sanitaires efficaces dans leur société.

« En se remémorant l’époque du virus Ebola, explique Koroma Bashiru, l’un des jeunes, bien sûr, certains d’entre nous en ont été victimes – nous avons perdu nos pères et nos mères, nos tantes et nos oncles. Ce fut une expérience amère.

« Mais nous sommes inspirés par les écrits bahá’ís qui disent que les jeunes gens ont un rôle essentiel à jouer au service de la société. Ainsi, si le monde souffre à nouveau d’une autre maladie mortelle, nous savons que nous devons nous unir, que nous devons travailler pour l’humanité, que nous devons offrir un service désintéressé à notre communauté. »

Ces jeunes, qui ont participé à des programmes éducatifs bahá’ís qui développent les capacités à servir la société, ont fait appel à l’aide d’étudiants d’une école de cinéma locale pour créer la vidéo, qui utilise la musique et la théâtralisation pour promouvoir les mesures sanitaires nécessaires en ce moment pour se protéger contre cette crise.

Diapositives
2 images
Des jeunes de Sierra Leone, qui ont participé à des programmes éducatifs bahá’ís qui développent les capacités à servir la société, ont créé une vidéo qui utilise la musique et le théâtre pour promouvoir les mesures sanitaires nécessaires actuellement pour se protéger contre cette crise.

Grâce à l’outil éducatif qu’ils ont créé, ces jeunes aident les médecins, les chefs de village et d’autres membres de la communauté à sensibiliser le plus largement possible. La vidéo est diffusée par le groupe de médias Africa Young Voices (AYV) et elle est partagée entre les familles pour être regardée dans les foyers.

« Avec une telle crise mondiale, déclare Alhaji Bangura, membre de l’Assemblée spirituelle nationale des bahá’ís de Sierra Leone, nous devons contribuer à la diffusion des informations qui sont les plus nécessaires. »

« Je pense que c’est notre responsabilité, ajoute Koroma. Nous devons faire preuve de fermeté malgré le défi auquel nous sommes tous confrontés. Nous travaillons toujours comme une équipe afin que notre société ne traverse pas ce qu’elle a vécu auparavant. »