Le maire de Saint-Jean-d’Acre et des dignitaires religieux rendent hommage à ‘Abdu’l-Bahá au cours d’une cérémonie

January 19, 2020
Cérémonie sur le site du mausolée de ‘Abdu’l-Bahá marquant le début des travaux de construction (en anglais).

CENTRE MONDIAL BAHÁ’Í — Lundi dernier, le maire d’Acre, Shimon Lankri, et des dignitaires représentant les communautés religieuses de la ville et d’autres organisations locales, se sont réunis afin d’honorer ‘Abdu’l-Bahá lors d’une cérémonie de plantation d’arbre inaugurant les travaux de construction de son mausolée

« Pour les bahá’ís, la diversité est beauté, a décalré M. Lankri dans son allocution. Comme pour les fleurs et les plantes d’un jardin, leur regard sur le monde les porte à constater que la diversité crée la beauté. Je crois que cette vision du monde est juste et nous y adhérons ici. »

La cérémonie, qui s’est tenue sur le site du mausolée, a réuni environ 50 invités parmi lesquels figuraient des responsables des communautés juive, musulmane, chrétienne et druze, des fonctionnaires de l’administration locale, et des enseignants des institutions éducatives de la région. David Rutstein, secrétaire-général de la Communauté internationale bahá’íe et Hossein Amanat, architecte du mausolée, étaient aussi présents avec plusieurs représentants de la communauté bahá’íe.

Après la découverte du plan architectural du mausolée et la récitation de prières révélées par ‘Abdu’l-Bahá, M. Lankri et M. Rutstein ont pris brièvement la parole avant de transporter ensemble un olivier jusqu’au lieu où il a été planté avec l’aide des invités et où il est destiné à grandir au cours des années à venir.

« L’esprit de ‘Abdu’l-Bahá brille à travers les cent années qui viennent de s’écouler, a affirmé M. Rutstein. En voyant se réunir les nombreux segments de la population d’Acre dans le bonheur du retour de ‘Abdu’l-Bahá dans leur ville, nous ne pouvons faire autrement que nous rappeler combien il a œuvré pour y créer l’unité. »

Diapositives
5 images
Le maire d’Acre, Shimon Lankri, et le secrétaire-général de la Communauté internationale bahá’íe, David Rutstein, portant un olivier lors de la cérémonie inaugurant le début des travaux de construction du mausolée de ‘Abdu’l-Bahá.