La construction du temple au Kenya progresse

October 22, 2019

MATUNDA, Kenya — Une nouvelle étape a été franchie dans la construction de la première maison d’adoration bahá’íe locale en Afrique. Les fondations de l’édifice central sont à présent terminées et les travaux sur d’autres éléments structurels avancent.

La butte centrale de 1,5 mètre sur laquelle se dressera le temple, haut de 18 mètres, a été achevée. Les travaux sur les colonnes ont commencé et la construction de ses structures auxiliaires, le centre pour les visiteurs par exemple, est en cours. La conception du temple, de forme simple et élégante, s’inspire des huttes traditionnelles de la région.

Depuis la cérémonie d’inauguration des travaux en mars, l’intérêt pour le temple et ce qu’il représente a augmenté parmi les habitants de la région.

« L’esprit de prière dans les communautés locales s’est enrichi au fur et à mesure que de plus en plus de personnes comprennent mieux la nature et le but des maisons d’adoration, a déclaré Stephen Mwangi, l’administrateur du projet du temple. De nombreuses nouvelles réunions rassemblant amis et voisins pour la prière ont été organisées dans les communautés locales depuis le début des travaux. »

Diapositives
7 images
Ouvriers construisant les colonnes de soutien du temple.

Situé juste à l’ouest de la ville de Matunda, le site du futur temple bahá’í se trouve dans une région qui abrite certaines des plus anciennes communautés bahá’íes du Kenya, où des habitudes de prière et de service envers l’humanité ont été développées au cours de décennies.

« Les habitants des environs, poursuit M. Mwangi, visitent le site du temple pour prier et offrir leurs services, démontrant ainsi un sentiment croissant d’être partie prenante dans le développement du temple et des terres environnantes. » M. Mwangi a noté que de nombreux arbres et plantes ont été donnés pour une pépinière et un noyau de personnes se consacrent à son entretien. La pépinière abrite plus de 1,000 plantes et arbres de 100 variétés qui embelliront le terrain du temple.

Le temple du Kenya fait suite à deux autres maisons d’adoration bahá’íes locales, érigées à Battambang, au Cambodge, et au Norte del Cauca, en Colombie. L’Inde et le Vanuatu sont les autres pays désignés par la Maison universelle de justice pour y construire un temple bahá’í local.

Diapositives
7 images
L’équipe de construction du temple du Kenya a soigneusement posé les pierres sur lesquelles du béton a ensuite été coulé pour constituer la fondation du bâtiment.