Une illustration de la maison d’adoration locale de Matunda Soy, au Kenya, a été dévoilée aujourd’hui.
Une illustration de la maison d’adoration locale de Matunda Soy, au Kenya, a été dévoilée aujourd’hui.

Le projet d’un temple local est dévoilé au Kenya

April 15, 2018

MATUNDA SOY, Kenya — Marquant un moment historique, le projet de la maison d’adoration bahá’íe locale à Matunda Soy, au Kenya, a été dévoilé le 15 avril lors d’une réunion qui a rassemblé plus de 1 000 personnes.

C’est dans un esprit de joie et d’exaltation que les invités se sont réunis pour célébrer l’occasion sur le site où sera construite la future maison d’adoration. Les commentaires de représentants de la communauté bahá’íe et des autorités locales, ainsi que des chants, des joueurs de tambours et des danses traditionnelle ont marqué cet évènement. Des arbres donnés par des voisins des communautés environnantes ont ensuite été plantés sur le terrain.

« Cette cérémonie de dévoilement apporte tant de joie à nos cœurs, a déclaré un représentant de la communauté bahá’íe. Ce temple sera un lieu central d’adoration, un centre névralgique de la vie communautaire, un endroit où les âmes se rassembleront au lever du jour pour une humble invocation et une communion avant que nous franchissions ses portes pour nous livrer à nos activités quotidiennes. »

Une illustration de la maison d’adoration qui est simple mais frappante dans sa forme, inspirée par les cases traditionnelles de Matunda Soy. Diapositives
14 images
Une illustration de la maison d’adoration qui est simple mais frappante dans sa forme, inspirée par les cases traditionnelles de Matunda Soy.

La doyenne du village, Violet Ombeva, s’est également adressée à l’auditoire, exprimant son bonheur qu’une structure si magnifique soit construite dans la région.

Le projet de la maison d’adoration est simple mais élégant, inspiré des cases traditionnelles de la région. L’architecte du temple, Neda Samimi, sera la première femme à concevoir une maison d’adoration bahá’íe.

Le projet architectural est une structure à deux niveaux pouvant accueillir environ 250 visiteurs. Les poutres apparentes du toit mettent en évidence les neuf côtés de l’édifice et se rejoignent au sommet, en un puits de lumière sous lequel sera placé le Plus Grand Nom. La conception incorpore un motif complexe et coloré qui utilise la forme de diamant, un motif familier dans la culture kenyane. La construction du temple sera réalisée avec des matériaux de la région – son toit utilisera de l’ardoise locale et les murs seront construits avec de pierres provenant de carrières à proximité.

À la célébration du dévoilement du projet de la maison d’adoration locale à Matunda Soy Diapositives
14 images
À la célébration du dévoilement du projet de la maison d’adoration locale à Matunda Soy

Le processus menant à cet évènement marquant pour la communauté a commencé avec des initiatives pour cultiver un esprit de dévotion et un processus éducatif qui renforce la capacité de servir l’humanité. La conception de la maison d’adoration s’est développée parallèlement aux efforts de la communauté dans d’autres domaines et a été affinée au fil du temps.

« L’objectif du temple est de servir Matunda Soy et ses environs, a déclaré Mme Samimi. Son dessein est de servir l’humanité, sans distinction de race, de religion ou de tribu. »

Le Kenya est l’un des cinq pays désignés par la Maison universelle de justice en 2012 pour construire une maison d’adoration bahá’íe locale. Les temples bahá’ís sont ouverts à tous comme un espace de prière et de réflexion.