De l’influence des maisons d’adoration sur la société environnante

July 24, 2019

CENTRE MONDIAL BAHÁ’Í — Dans le second épisode de podcast relatif aux maisons d’adoration bahá’íes, Felipe Duhart et Eduardo Rioseco du Chili, Santos Odhiambo d’Ouganda et M. A. Ghanbari d’Inde examinent l’impact des temples sur les visiteurs et les populations avoisinantes. La création d’un espace sacré ouvert à tous a donné lieu à une plus grande prise de conscience et à une action en faveur de l’amélioration de la société.

Podcast : De l’influence des maisons d’adoration sur la société environnante

Le dernier épisode de podcast du Baha’i World News Service livre les connaissances acquises dans certains temples bahá’ís à travers le monde. Écouter (en anglais) la discussion ici

S’abonner au podcast du BWNS pour du contenu audio supplémentaire.

RSS  |  iTunes  |  SoundCloud  |  Tunein  |  iHeart  |  Stitcher

« Servir est le moyen de nous transformer et de transformer la société, explique M. Rioseco. Et dans les maisons d’adoration, les temples bahá’ís, il y a vraiment beaucoup de possibilités pour le faire. C’est une question que chaque personne qui visite la maison d’adoration emporte avec elle. Comment pouvons-nous continuer à nous transformer et à transformer la société – dans notre quartier, dans notre famille, sur notre lieu de travail ? Partout où nous interagissons avec les autres, cette question nous accompagne. Et dans chacun de ces lieux, le temple nous inspire. »

Les interviews ont fait suite à une réunion unique le mois dernier au Centre mondial bahá’í, où plus de trente personnes se sont réunies pour partager les connaissances acquises sur les dix temples actuellement en activité. Les participants venaient d’Australie, du Cambodge, du Chili, de Colombie, d’Allemagne, d’Inde, du Panama, des Samoa, d’Ouganda et des États-Unis.

La première partie de leur discussion peut être écoutée ici (en anglais).

Diapositives
4 images
(À partir de la gauche) M. A. Ghanbari (Inde), Eduardo Rioseco (Chili), Santos Odhiambo (Ouganda) et Felipe Duhart (Chili) parlant de l’évolution des maisons d’adoration bahá’íes dans le dernier épisode de podcast du Bahá’í World News Service.