Une publication explore les avancées dans les efforts de développement à travers le monde

27 avril 2018

CENTRE MONDIAL BAHÁ’Í — Mise en ligne aujourd’hui et distribuée aux délégués à la 12e Convention internationale bahá’íe, une nouvelle édition de la publication Pour l’amélioration du Monde fournit une illustration du processus continu d’apprentissage et d’action de la communauté bahá’íe, dans le domaine du développement économique et social.

La publication, préparée par le Bureau du développement économique et social du Centre mondial bahá’í, met en lumière les concepts fondamentaux qui guident les efforts bahá’ís dans l’action sociale. Deux de ces principes fondamentaux sont que Tous les habitants de la terre devraient pouvoir jouir des fruits d’une société matériellement et spirituellement prospère et que chaque population a le droit et la responsabilité de tracer la voie de son propre progrès.

Une grande partie de la publication est consacrée à fournir des exemples pratiques de projets entrepris dans diverses parties du monde, indépendamment des dichotomies typiques – rural et urbain, Nord et Sud. Elle décrit différents exemples des efforts de développement bahá’ís dans divers secteurs, allant d’efforts locaux de durée limitée et entrepris par des individus ou de petits groupes à des programmes sophistiqués de développement économique et social mis en œuvre par des organisations non gouvernementales d’inspiration bahá’íe. La publication explique également comment, le plus souvent, les efforts de développement voient le jour et progressent dans des localités qui ont un sens prononcé de la communauté et une conscience collective croissante.

« Pour l’amélioration du Monde » décrit différents exemples d’efforts de développement bahá’ís dans divers secteurs. Les initiatives bahá’íes de développement économique et social abordent divers aspects de la vie communautaire et la publication en explore certains, comme l’éducation, la santé, l’agriculture, la vie économique des communautés, les arts et les médias et la promotion de la femme. Diapositives
5 images
« Pour l’amélioration du Monde » décrit différents exemples d’efforts de développement bahá’ís dans divers secteurs. Les initiatives bahá’íes de développement économique et social abordent divers aspects de la vie communautaire et la publication en explore certains, comme l’éducation, la santé, l’agriculture, la vie économique des communautés, les arts et les médias et la promotion de la femme.

Les initiatives bahá’íes de développement économique et social traitent de divers aspects de la vie communautaire et Pour l’amélioration du Monde explore certains de ces aspects, tels que l’éducation, la santé, l’agriculture, la vie économique des communautés, les arts et les médias ainsi que la promotion de la femme. La publication explore également la façon dont la connaissance est maitrisée et systématisée par les organisations et les institutions bahá’íes aux différents niveaux de la société, du local à l’international.

Indépendamment de la nature ou de l’échelle spécifiques d’une initiative, les efforts bahá’ís pour le développement économique et social fonctionnent sur le principe que les populations doivent être les protagonistes de leur propre progrès matériel, spirituel et intellectuel, sans être uniquement les bénéficiaires de l’aide ou de simples participants. Toutes les initiatives inspirées par les bahá’ís sont motivées par le désir de servir l’humanité et de promouvoir le bien-être matériel et social de tous les peuples.

Pris ensemble, les efforts bahá’ís d’action sociale représentent un processus d’apprentissage croissant qui vise à appliquer à la réalité sociale les enseignements de Bahá’u’lláh, ainsi que les connaissances accumulées dans différents domaines de l’activité humaine.

Cette édition de Pour l’amélioration du Monde est la troisième version publiée après celles de 2003 et 2008. Des copies de cette nouvelle publication ont été mises à la disposition des quelque 1 300 délégués qui sont arrivés à la Convention internationale bahá’íe, qui commence le 29 avril 2018. Une copie de cette nouvelle édition peut également être consultée sur bahai.org.