Les conseillers se tournent vers l’avenir à l’issue de la conférence

4 janvier 2022

CENTRE MONDIAL BAHÁ’Í — La conférence des Corps continentaux des conseillers, qui a débuté jeudi, s’est achevée aujourd’hui par la lecture d’un message de la Maison universelle de justice adressé aux bahá’ís du monde.

Le message déclare : « Les défis mondiaux auxquels fait face l’humanité sont un test sérieux de sa volonté de mettre de côté les intérêts personnels à court terme et de prendre conscience de cette indéniable réalité spirituelle et morale : il n’existe qu’une famille humaine interconnectée et elle partage une précieuse patrie. »

Les discussions des conseillers au cours des six derniers jours ont permis d’explorer comment la communauté bahá’íe mondiale peut intensifier ses efforts pour contribuer au progrès social fondé sur le principe spirituel de l’unité.

Les conseillers passent du temps aux alentours du tombeau de Bahá’u’lláh dans une contemplation paisible.

Dans leur analyse, les conseillers ont conclu que la réalisation de cet objectif dépend de l’extension significative de la portée des programmes éducatifs bahá’ís qui renforcent la capacité de service, au cœur desquels se trouve la foi dans la capacité d’une population à devenir les protagonistes de son propre développement.

Après la clôture de la conférence, les conseillers se sont rendus en procession au tombeau de Bahá’u’lláh pour prier pour le bien-être de l’humanité et se préparer spirituellement aux consultations qui suivront entre les groupes géographiques au cours des prochains jours.

La grande majorité des conseillers étaient présents en Terre sainte, tandis que certains, qui ne pouvaient pas se déplacer, se sont joints à distance. Les consultations ont été traduites simultanément en 6 langues tout au long de la réunion.