Le bâtiment du Centre international d’enseignement

Le bâtiment du Centre international d’enseignement

Début de la conférence des conseillers

30 décembre 2021

CENTRE MONDIAL BAHÁ’Í — La conférence des conseillers continentaux a débuté ce matin.

Le rassemblement des hauts responsables de la foi bahá’íe a commencé par la lecture d’un important message de la Maison universelle de justice, adressé à la conférence. Le message souligne les priorités de la communauté bahá’íe mondiale dans ses efforts pour favoriser la transformation sociale et donne des indications pour le développement futur de la communauté.

Dans les premières lignes de son message, la Maison de justice rappelle l’une des déclarations de Bahá’u’lláh, concernant le but pour lequel tous les êtres humains ont été créés : « travailler à l’amélioration du monde et à vivre ensemble dans la concorde et l’harmonie ».

Le message indique : « La construction d’une société qui poursuit consciemment cet objectif collectif n’est pas uniquement le travail de cette génération, mais celui de nombreuses générations à venir. »

Le bâtiment du Centre international d’enseignement Diapositives
2 images

Le bâtiment du Centre international d’enseignement

Décrivant l’attitude des bahá’ís à l’égard de l’entreprise collective dans laquelle ils sont engagés, le message explique qu’ils reconnaissent comment la « vraie religion » peut « transformer les cœurs et surmonter la méfiance », et qu’ainsi, « confiants en ce que réserve l’avenir, ils s’efforcent de cultiver les conditions dans lesquelles le progrès peut avoir lieu ».

Dans leurs délibérations sur le message de la Maison de justice, les conseillers réfléchiront à la manière dont le pouvoir de construction de la société des enseignements bahá’ís peut permettre à l’humanité d’évoluer vers un monde plus pacifique dans les décennies à venir.

Tous les cinq ans, la Maison universelle de justice nomme un total de 90 conseillers dans le monde entier, qui organisent leur travail par le biais de cinq conseils continentaux.

Les conseillers soutiennent les assemblées spirituelles bahá’íes élues en promouvant l’apprentissage au sein de la communauté bahá’íe et en stimulant le développement d’un modèle dynamique de vie communautaire. Dans l’institution des conseillers, la communauté bahá’íe dispose d’un système par lequel les leçons apprises dans les endroits les plus reculés du globe peuvent bénéficier à la communauté bahá’íe mondiale dans ses efforts pour appliquer les enseignements de Bahá’u’lláh.