Participants faisant la circumambulation du tombeau du Báb.

Participants faisant la circumambulation du tombeau du Báb.

Centenaire de l’ascension de ‘Abdu’l-Bahá: Un événement solennel suscite une profonde réflexion sur une vie exemplaire

27 novembre 2021

CENTRE MONDIAL DE BAHÁ’Í — Aux premières heures du samedi 27 novembre, les participants au rassemblement du centenaire se sont réunis dans la cour de la maison des pèlerins de Haïfa dans une atmosphère solennelle et respectueuse pour marquer l’ascension de ‘Abdu’l-Bahá.

Le programme, qui s’est déroulé à quelques pas du tombeau du Báb où les restes terrestres de ‘Abdu’l-Bahá ont été enterrés après son décès, a suscité, parmi les participants, une profonde réflexion sur la vie exemplaire de ‘Abdu’l-Bahá au service de l’humanité.

Un [hommage](fichier pdf joint) rédigé par la Maison universelle de justice pour l’occasion a été lu par l’un de ses membres. L’hommage déclare, notamment : « Aucune démonstration plus claire ne pouvait être imaginée de la façon dont il a incarné les forces de l’unité que la vue de ses funérailles, où une vaste foule de personnes endeuillées de toutes les croyances de ce pays s’est réunie pour pleurer leur perte commune. »

L’hommage continue : « L’universalité de son amour a produit une communauté qui, même à cette époque, pouvait à juste titre prétendre être un échantillon représentatif de la société. Son amour ravivait, nourrissait, inspirait ; il bannissait l’éloignement et accueillait tout le monde à la table du banquet du Seigneur. »

Les images ci-dessous donnent un aperçu du programme de la soirée.

Les participants se sont rassemblés dans la cour de la maison des pèlerins de Haïfa quelques instants avant le début du programme.

Les participants se sont rassemblés dans la cour de la maison des pèlerins de Haïfa quelques instants avant le début du programme.

Des participants méditent et réfléchissent sur la vie de ‘Abdu’l-Bahá en attendant le début du programme de la soirée.

Des participants méditent et réfléchissent sur la vie de ‘Abdu’l-Bahá en attendant le début du programme de la soirée.

Autre vue des participants dans des moments de prière et de réflexion.

Autre vue des participants dans des moments de prière et de réflexion.

Un hommage écrit par la Maison universelle de justice pour l’occasion, a été lu par l’un de ses membres. L’hommage déclare notamment : « L’universalité de son amour a produit une communauté qui, même à cette époque, pouvait à juste titre prétendre être un échantillon représentatif de la société. Son amour ravivait, nourrissait, inspirait ; il bannissait l’éloignement et accueillait tout le monde à la table du banquet du Seigneur. »

Un [hommage](fichier pdf joint) écrit par la Maison universelle de justice pour l’occasion, a été lu par l’un de ses membres. L’hommage déclare notamment : « L’universalité de son amour a produit une communauté qui, même à cette époque, pouvait à juste titre prétendre être un échantillon représentatif de la société. Son amour ravivait, nourrissait, inspirait ; il bannissait l’éloignement et accueillait tout le monde à la table du banquet du Seigneur. »

Le programme comprenait des prières et des passages des écrits bahá’ís lus dans un certain nombre de langues, dont l’arabe, l’anglais, le français et l’hindi.

Le programme comprenait des prières et des passages des écrits bahá’ís lus dans un certain nombre de langues, dont l’arabe, l’anglais, le français et l’hindi.

Des prières et des écrits des enseignements bahá’ís ont également été lus en persan, en russe, en espagnol et en portugais.

Des prières et des écrits des enseignements bahá’ís ont également été lus en persan, en russe, en espagnol et en portugais.

Les participants faisant la circumambulation du tombeau du Báb.

Les participants faisant la circumambulation du tombeau du Báb.

Les participants faisant la circumambulation du tombeau du Báb.

Les participants faisant la circumambulation du tombeau du Báb.

Autre vue des participants dans les jardins du tombeau du Báb.

Autre vue des participants dans les jardins du tombeau du Báb.

Vue du mont Carmel à Haïfa avec le tombeau du Báb, où les restes terrestres de ‘Abdu’l-Bahá ont été enterrés après son décès.

Vue du mont Carmel à Haïfa avec le tombeau du Báb, où les restes terrestres de ‘Abdu’l-Bahá ont été enterrés après son décès.