La première Assemblée spirituelle nationale des bahá’ís de Croatie a été établie au cours d’une élection historique

1 mai 2021
Lors de sa toute première convention nationale qui s’est tenue à Zagreb samedi dernier, la communauté bahá’íe de Croatie a élu l’Assemblée nationale du pays.

ZAGREB, Croatie — Les bahá’ís de Croatie ont franchi une étape historique avec l’élection de la première Assemblée spirituelle nationale des bahá’ís du pays.

Les dix-neuf délégués qui s’étaient réunis à la convention tenue à Zagreb – tout en respectant les mesures de sécurité mises en place par le gouvernement – ont voté samedi dernier dans une atmosphère spirituelle et joyeuse. Des personnes de tout le pays se sont également jointes à la convention par le biais de programmes en ligne consacrés à la prière et à la musique inspirante.

Une déléguée à la première convention nationale de la communauté bahá’íe croate dépose son bulletin de vote. Diapositives
8 images
Une déléguée à la première convention nationale de la communauté bahá’íe croate dépose son bulletin de vote.

La formation de l’Assemblée spirituelle nationale est le point culminant des développements intervenus depuis 1928, lorsque Martha Root – une bahá’íe remarquable de la première heure – a présenté les enseignements bahá’ís aux habitants de l’ex-Yougoslavie. Bien qu’initialement peu nombreux – par moment une seule personne – les bahá’ís de Croatie ont promu le message d’unité et de paix de Bahá’u’lláh au cours des décennies suivantes, y compris au cours des périodes de grandes restrictions et de guerre ; c’est en 1992 qu’il a été possible d’élire la première Assemblée spirituelle locale bahá’íe à Zagreb. D’autres assemblées locales ont ultérieurement été formées ailleurs dans le pays.

Photographies prises avant la crise sanitaire actuelle. Au fil des décennies, y compris pendant les périodes de turbulence de l’histoire du pays, les bahá’ís croates ont encouragé l’amour et l’harmonie entre leurs compatriotes et se sont concentrés sur des activités de développement de la communauté qui cherchent à accroître la capacité de servir la société. Diapositives
8 images
Photographies prises avant la crise sanitaire actuelle. Au fil des décennies, y compris pendant les périodes de turbulence de l’histoire du pays, les bahá’ís croates ont encouragé l’amour et l’harmonie entre leurs compatriotes et se sont concentrés sur des activités de développement de la communauté qui cherchent à accroître la capacité de servir la société.

Au cours des années qui ont suivi, y compris pendant les périodes de turbulence de l’histoire du pays, les bahá’ís croates ont encouragé l’amour et l’harmonie entre leurs compatriotes et se sont concentrés sur les activités de développement des communautés qui visent à accroître la capacité de servir la société.

La Maison universelle de justice était représentée par Andrej Donoval, membre du Centre international d’enseignement. M. Donoval s’est adressé à la convention, en lisant un message de la Maison de justice dans lequel ces efforts sont mentionnés comme « un reflet des qualités du peuple croate qui, tout au long de son histoire, a fait preuve d’une grande générosité, de courage et d’enthousiasme ».

Maja Prezel, l’une des membres l’Assemblée spirituelle nationale nouvellement formée, décrit la signification de ce moment unique en ces termes : « La création de l’Assemblée nationale intervient à un moment charnière, où la nécessité d’une plus grande unité sociétale, de fraternité et d’amour, et d’un service désintéressé à sa société devient de plus en plus claire. Ce sont ces qualités qui renforceront la résilience de notre société face aux crises futures, et ce sont des qualités qu’une assemblée spirituelle nationale sert à promouvoir dans la société. »

Les participants à la première convention nationale de la communauté bahá’íe croate se réunissent avec les membres de l’Assemblée spirituelle nationale nouvellement élue. Diapositives
8 images
Les participants à la première convention nationale de la communauté bahá’íe croate se réunissent avec les membres de l’Assemblée spirituelle nationale nouvellement élue.