Les fondations de la maison d’adoration en RDC sont posées alors que le temple du Kenya est en voie d’achèvement

28 février 2021

KINSHASA, République Démocratique Du Congo — Ces dernières semaines ont vu la construction des deux maisons d’adoration bahá’íes en Afrique progresser régulièrement.

En République démocratique du Congo, huit semaines seulement après l’achèvement de l’excavation pour les fondations de la maison d’adoration, la dalle de béton armé qui formera le sol de l’édifice central a été achevée. Les travaux d’autres bâtiments sur le site progressent régulièrement.

Pendant ce temps, à plus de 3 000 kilomètres de là, la maison d’adoration locale de Matunda Soy, au Kenya, entre dans les dernières étapes de la construction. L’extérieur du temple est presque terminé, tout comme les structures auxiliaires sur le terrain. Les habitants de la région aident à préparer les jardins autour du temple, en accomplissant des tâches avec respect alors qu’ils se réunissent régulièrement sur le terrain pour prier.

Les progrès de la construction des deux temples au cours des derniers mois peuvent être suivis dans la sélection d’images ci-dessous.

Kinshasa, République démocratique du Congo

Une couche contre l’humidité est mise en place sur toute la surface du temple en préparation de la construction de la dalle de plancher en béton armé. Encerclant les fondations, des travaux de terrassement sont préparés pour le sol immédiatement à l’extérieur de la zone centrale.

Une couche contre l’humidité est mise en place sur toute la surface du temple en préparation de la construction de la dalle de plancher en béton armé. Encerclant les fondations, des travaux de terrassement sont préparés pour le sol immédiatement à l’extérieur de la zone centrale.

L’équipe qui a travaillé à la construction du temple s’est réunie jeudi sur la dalle de sol nouvellement achevée pour marquer cette étape clé du projet.

L’équipe qui a travaillé à la construction du temple s’est réunie jeudi sur la dalle de sol nouvellement achevée pour marquer cette étape clé du projet.

Un centre d’accueil des visiteurs est également en cours de construction près de l’entrée du site de la maison d’adoration à Kinshasa.

Un centre d’accueil des visiteurs est également en cours de construction près de l’entrée du site de la maison d’adoration à Kinshasa.

Les fondations du centre d’accueil des visiteurs ont été construites autour des arbres déjà présents sur le site, en les préservant pour embellir la cour.

Les fondations du centre d’accueil des visiteurs ont été construites autour des arbres déjà présents sur le site, en les préservant pour embellir la cour.

Les dalles de sol du centre d’accueil des visiteurs sont en cours de coulage.

Les dalles de sol du centre d’accueil des visiteurs sont en cours de coulage.

Ailleurs sur le site, plusieurs bâtiments existants sont en cours de rénovation. L’un d’eux, photographié ici, sert de bureau de construction. À l’avenir, ces bâtiments seront utilisés comme installations éducatives et comme bureaux pour l’Assemblée spirituelle nationale des bahá’ís de la République démocratique du Congo.

Ailleurs sur le site, plusieurs bâtiments existants sont en cours de rénovation. L’un d’eux, photographié ici, sert de bureau de construction. À l’avenir, ces bâtiments seront utilisés comme installations éducatives et comme bureaux pour l’Assemblée spirituelle nationale des bahá’ís de la République démocratique du Congo.

Matunda Soy, Kenya

Alors que l’extérieur de la maison d’adoration bahá’íe locale à Matunda Soy, au Kenya, est presque achevé, la forme élégante du projet du temple devient visible. Ce projet s’inspire des huttes traditionnelles de la région. Les poutres apparentes du toit mettent en valeur les neuf côtés de l’édifice.

Alors que l’extérieur de la maison d’adoration bahá’íe locale à Matunda Soy, au Kenya, est presque achevé, la forme élégante du projet du temple devient visible. Ce projet s’inspire des huttes traditionnelles de la région. Les poutres apparentes du toit mettent en valeur les neuf côtés de l’édifice.

Des puits de lumière ont été installés sur les neuf côtés du toit du temple et des tuiles sont en cours de pose, créant un motif en forme de diamant familier à la culture kenyane.

Des puits de lumière ont été installés sur les neuf côtés du toit du temple et des tuiles sont en cours de pose, créant un motif en forme de diamant familier à la culture kenyane.

L’intérieur et l’extérieur des neuf portes du temple sont décorés de bois et de plâtre. Le treillis autour de chaque porte est préparé dans un atelier de la région de Matunda Soy et est fabriqué à partir de mvule, un bois originaire d’Afrique de l’Est.

L’intérieur et l’extérieur des neuf portes du temple sont décorés de bois et de plâtre. Le treillis autour de chaque porte est préparé dans un atelier de la région de Matunda Soy et est fabriqué à partir de mvule, un bois originaire d’Afrique de l’Est.

La construction du centre d’accueil et des autres installations sur le site est presque terminée, et ils seront bientôt prêts à accueillir les visiteurs sur le site du temple.

La construction du centre d’accueil et des autres installations sur le site est presque terminée, et ils seront bientôt prêts à accueillir les visiteurs sur le site du temple.

La porte principale de l’enceinte du temple est presque terminée.

La porte principale de l’enceinte du temple est presque terminée.

Les habitants du voisinage ont joué un rôle important en participant à diverses tâches sur le site, y compris à la préparation des jardins qui entoureront le temple.

Les habitants du voisinage ont joué un rôle important en participant à diverses tâches sur le site, y compris à la préparation des jardins qui entoureront le temple.

Les habitants de Matunda Soy, une communauté agricole avec des générations d’expérience dans l’entretien des terres, se sont attelés avec enthousiasme à la tâche d’embellir et d’entretenir les jardins du temple.

Les habitants de Matunda Soy, une communauté agricole avec des générations d’expérience dans l’entretien des terres, se sont attelés avec enthousiasme à la tâche d’embellir et d’entretenir les jardins du temple.