Pose de la première pierre du premier temple bahá’í local en Inde

21 février 2021
La cérémonie inaugurale marquant le début de la construction de la première maison d’adoration locale en Inde.

HARGAWAN, Inde — La première pierre de la première maison d’adoration bahá’íe locale de l’Inde a été posée aujourd’hui. Cet édifice sera le témoin de l’esprit d’adoration et de service qui a été développé pendant des décennies dans la région de Bihar Sharif. La cérémonie d’inauguration a marqué le début de la construction de cet édifice, qui fait partie des sept temples bahá’ís prévus, annoncés en 2012.

La cérémonie a rassemblé des dignitaires locaux, des représentants de la communauté bahá’íe et des habitants de la région. L’évènement a commencé par des prières et un deep prajwalan – la coutume indienne d’allumer une lampe pour signifier l’acquisition de la connaissance, de la pureté et de la connexion avec le divin. Les enfants et les jeunes ont joué un rôle particulier dans le programme, en contribuant à l’atmosphère de dévotion par des chants et des représentations musicales.

La cérémonie inaugurale marquant le début de la construction de la maison d’adoration locale de Bihar Sharif, en Inde, a rassemblé des dignitaires locaux, des représentants de la communauté bahá’íe et des habitants de la région. Diapositives
11 images
La cérémonie inaugurale marquant le début de la construction de la maison d’adoration locale de Bihar Sharif, en Inde, a rassemblé des dignitaires locaux, des représentants de la communauté bahá’íe et des habitants de la région.

Dans son intervention lors de la cérémonie, Amod Kumar, le chef du Panchayat (municipalité en zone rurale) de Hargawan, Bihar Sharif, a parlé de ses espoirs pour le temple. « Aujourd’hui, les castes, les religions et les générations divisent la société. Les enseignements bahá’ís ont contribué à unifier les gens ici, en particulier les enfants et les jeunes qui participent aux programmes d’éducation morale de la communauté bahá’íe. Maintenant, cette région a reçu la maison d’adoration comme un cadeau divin, et on espère que la communauté locale bénéficiera de ce don et continuera à réaliser progrès et prospérité.»

Amritha Ballal, qui fait partie des fondateurs de SpaceMatters, le cabinet d’architecture qui a conçu la maison d’adoration, prenant la parole lors de la cérémonie d’inauguration. Diapositives
11 images
Amritha Ballal, qui fait partie des fondateurs de SpaceMatters, le cabinet d’architecture qui a conçu la maison d’adoration, prenant la parole lors de la cérémonie d’inauguration.

Naznene Rowhani, secrétaire de l’Assemblée spirituelle nationale des bahá’ís de l’Inde, a déclaré : « L’unité et l’harmonie dans notre société diversifiée ont été exprimées par la fière tradition védique indienne de vasudhaiva kutumbakam : le monde est une seule famille. [Le temple] sera un symbole éclatant de l’esprit de vasudhaiva kutumbakam en action, où chacun, indépendamment de sa communauté, de sa caste, de sa couleur ou de sa croyance, sera le bienvenu pour communier avec son Créateur. Cette tradition est confirmée par les paroles de Bahá’u’lláh : « Ne vous considérez pas comme des étrangers. Vous êtes les fruits d’un seul arbre, les feuilles d’une seule branche … Si puissante est la lumière de l’unité qu’elle peut illuminer toute la terre. »

Des enfants et des jeunes ont joué un rôle particulier dans le programme, en contribuant à l’atmosphère de dévotion par des chants et des représentations musicales. Diapositives
11 images
Des enfants et des jeunes ont joué un rôle particulier dans le programme, en contribuant à l’atmosphère de dévotion par des chants et des représentations musicales.

La cérémonie d’inauguration s’est terminée par le dépôt sur le site du temple de terre collectée dans les villages de l’état du Bihar. Ce geste était évocateur du lien entre les milliers d’habitants de ces villages et la maison d’adoration.

« Lorsque des centaines de personnes – jeunes et vieux, femmes et hommes, agriculteurs, ouvriers, étudiants, médecins, hommes d’affaires – finissent par se rassembler chaque jour dans la maison d’adoration et se tournent vers le Tout-Puissant, les liens d’unité qui se sont formés au sein de cette communauté sont renforcés », a déclaré Rahul Kumar, membre du Corps continental de conseillers en Asie.

Une maquette du projet du temple et des installations environnantes a été présentée lors de la cérémonie. Diapositives
11 images
Une maquette du projet du temple et des installations environnantes a été présentée lors de la cérémonie.

Dans l’allocution qu’elle a prononcée lors de la cérémonie, Mme Rowhani a expliqué comment le temple appartiendra à tous les habitants de Bihar Sharif. « C’est le fervent espoir de la communauté bahá’íe de l’Inde que ce bel édifice sera un lieu où les êtres humains entreront pour y trouver l’harmonie, la paix et la spiritualité. »

Cette inauguration intervient après le dévoilement du projet de la maison d’adoration, qui a eu lieu en avril dernier.