Les travaux progressent sur les maisons d’adoration en RDC et au Kenya

11 décembre 2020
Les travaux sur les fondations du temple de Kinshasa progressent régulièrement tandis que les travaux au Kenya approchent de leur phase finale.

KINSHASA, République Démocratique Du Congo — Les travaux de construction des maisons d’adoration bahá’íes dans deux communautés africaines progressent régulièrement.

Moins de deux mois après la pose de la première pierre de la maison d’adoration nationale bahá’íe en République démocratique du Congo, les travaux d’excavation de l’anneau principal des fondations de l’édifice sont achevés.

À Matunda Soy, au Kenya, la construction de la maison d’adoration locale s’est poursuivie malgré de fortes pluies et d’autres difficultés. L’édifice central est maintenant à un stade avancé d’achèvement. Les travaux de la toiture et de décoration des portes et des murs extérieurs sont en cours. Un centre d’accueil et d’autres bâtiments annexes sont également en voie d’achèvement sur le site.

Dans les deux endroits, sur le site du temple et en dehors, les projets inspirent des activités de service et de dévotion.

Kinshasa, République démocratique du Congo

La sélection de photos suivante montre les premières étapes de la construction à Kinshasa.

Après une cérémonie de pose de la première pierre en octobre, les excavations ont commencé pour les fondations.

Après une cérémonie de pose de la première pierre en octobre, les excavations ont commencé pour les fondations.

Un processus appelé « béton de propreté » crée une surface lisse sur laquelle on peut travailler. Des blocs de maçonnerie sont ensuite utilisés pour créer le coffrage des fondations en béton armé.

Un processus appelé « béton de propreté » crée une surface lisse sur laquelle on peut travailler. Des blocs de maçonnerie sont ensuite utilisés pour créer le coffrage des fondations en béton armé.

La maçonnerie étant en grande partie posée, l’empreinte du futur temple prend forme.

La maçonnerie étant en grande partie posée, l’empreinte du futur temple prend forme.

Des bénévoles de la communauté locale autour du site du temple aident à différentes tâches, notamment en s’occupant d’une pépinière pour les plantes qui seront utilisées dans les jardins.

Des bénévoles de la communauté locale autour du site du temple aident à différentes tâches, notamment en s’occupant d’une pépinière pour les plantes qui seront utilisées dans les jardins.

Le site de la maison d’adoration est déjà devenu un lieu de prière, où les gens se réunissent chaque matin pour chanter et réciter des prières et des passages des écrits bahá’ís et puiser l’inspiration pour le service quotidien à leur communauté.

Le site de la maison d’adoration est déjà devenu un lieu de prière, où les gens se réunissent chaque matin pour chanter et réciter des prières et des passages des écrits bahá’ís et puiser l’inspiration pour le service quotidien à leur communauté.

Matunda Soy, Kenya

La sélection de photos suivante montre l’état d’avancement actuel du projet à Matunda Soy.

Avec l’achèvement des murs en béton et des poutres de toit de l’édifice central, les travaux se sont poursuivis sur la charpente métallique du toit, le revêtement des murs extérieurs et la décoration des piliers et des portes. Un centre d’accueil (visible à droite de l’édifice central) et d’autres bâtiments annexes sont en voie d’achèvement.

Avec l’achèvement des murs en béton et des poutres de toit de l’édifice central, les travaux se sont poursuivis sur la charpente métallique du toit, le revêtement des murs extérieurs et la décoration des piliers et des portes. Un centre d’accueil (visible à droite de l’édifice central) et d’autres bâtiments annexes sont en voie d’achèvement.

Tous les éléments métalliques sont maintenant en place pour soutenir les tuiles et les puits de lumière qui formeront le toit.

Tous les éléments métalliques sont maintenant en place pour soutenir les tuiles et les puits de lumière qui formeront le toit.

La charpente métallique est recouverte d’un revêtement d’étanchéité et de plâtre.

La charpente métallique est recouverte d’un revêtement d’étanchéité et de plâtre.

Une des neuf entrées de l’édifice central. Le treillis autour de chaque porte incorporera du verre entre les croisillons en bois. Le plâtre décoratif pour les colonnes extérieures et les portes est terminé.

Une des neuf entrées de l’édifice central. Le treillis autour de chaque porte incorporera du verre entre les croisillons en bois. Le plâtre décoratif pour les colonnes extérieures et les portes est terminé.

Des jardinières sont en cours de préparation sur le socle autour de l’édifice central.

Des jardinières sont en cours de préparation sur le socle autour de l’édifice central.

À gauche : Le centre d’accueil avec l’édifice central visible en arrière-plan. À droite : Les travaux se poursuivent sur l’une des dépendances qui accueilleront les visiteurs.

À gauche : Le centre d’accueil avec l’édifice central visible en arrière-plan. À droite : Les travaux se poursuivent sur l’une des dépendances qui accueilleront les visiteurs.

Alors que la construction progresse sur le site, les travaux commencent sur les jardins et les allées qui entoureront le temple.

Alors que la construction progresse sur le site, les travaux commencent sur les jardins et les allées qui entoureront le temple.

Des membres de la communauté discutent de l’avenir du temple. La maison d’adoration locale sera un centre de vie communautaire à Matunda Soy, inspirant des activités de prière et de service dans toute la région.

Des membres de la communauté discutent de l’avenir du temple. La maison d’adoration locale sera un centre de vie communautaire à Matunda Soy, inspirant des activités de prière et de service dans toute la région.