Au Luxembourg, des enfants envoient des messages d’amour et d’encouragement aux professionnels de santé

March 30, 2020

ESCH-SUR-ALZETTE, Luxembourg — Au Luxembourg, les enfants qui participent aux cours d’éducation morale proposés par la communauté bahá’íe apprennent à se mettre au service de la société. Dans la mise en pratique de ce thème, ils ont été amenés à faire ce qu’ils peuvent pour ceux qui font des sacrifices pendant la crise sanitaire actuelle. Beaucoup ont envoyé des messages d’amour et d’appréciation aux professionnels de santé et à ceux qui assurent des services essentiels.

L’enseignant d’une classe d’enfants intitulée Les petites pierres précieuses à Esch-sur-Alzette déclare : « Nos classes se sont rencontrées virtuellement et hier, pendant la classe, les enfants ont eu une idée de service de dessiner et faire des cartes de remerciement et des dessins pour tout le personnel travaillant pendant cette crise et pour les remercier, comme le personnel hospitalier, les médecins, les pharmacies, les laboratoires, les épiceries, les services de nettoyage, etc. »

L’enseignant a envoyé des copies numériques des dessins et des cartes à un hôpital et au Laboratoire national de santé de la ville voisine de Dudelange, avec un message d’encouragement. Le laboratoire a partagé sa joyeuse réponse sur les réseaux sociaux : « En cette fin de semaine, l’équipe du LNS – Laboratoire national de santé – a reçu un grand message d’encouragement de la main de petits artistes nous venant d’Esch-sur-Alzette. »

Diapositives
3 images
Un message posté sur Twitter par le Laboratoire national de santé de Dudelange, au Luxembourg, en remerciement pour les cartes et les dessins envoyés par les enfants qui participent à un cours d’éducation morale bahá’í.

Un autre groupe d’enfants a également préparé des cartes exprimant leur gratitude et leur reconnaissance pour les actes désintéressés de la part de ceux qui rendent des services vitaux. Les médecins locaux et le personnel des pharmacies et des épiceries ont chaleureusement accueilli les messages, et de nombreux destinataires ont été émus aux larmes.