Espoir et soutien en Italie pendant une crise sanitaire mondiale

13 mars 2020
Les modèles d’activités développés dans les communautés bahá’íes du monde entier leur ont permis de répondre à la crise avec espoir et d’être au service de leurs sociétés.

MANTOUE, Italie — À une époque où de nombreuses régions du monde sont aux prises avec la crise mondiale de la maladie du coronavirus (COVID-19), les bahá’ís, dans certaines des régions les plus touchées, trouvent des moyens de servir leurs sociétés. Des années d’expérience en matière d’activités de développement communautaire leur ont permis de répondre avec créativité et ingéniosité aux circonstances actuelles.

En Italie, où des mesures préventives ont désormais confiné la plupart des gens chez eux, les communautés poursuivent des activités porteuses d’espoir. Beaucoup de ces initiatives ont temporairement été mises en ligne, les personnes organisant des vidéoconférences pour se soutenir mutuellement, prier ensemble et faire progresser les efforts éducatifs de la communauté bahá’íe qui créent des liens d’amitié et des capacités au service de la société.

Une enseignante de classes d’éducation morale des enfants décrit comment elle a travaillé dans ces conditions : « Je prépare du matériel numérique et audiovisuel pour la classe et le distribue en ligne aux familles. Les enfants font le travail à la maison, puis discutent avec leurs parents et leurs frères et sœurs. »

Dans d’autres pays où les écoles sont fermées, les bahá’ís aident à distance les enfants à faire leurs devoirs. Les enfants se réunissent également en petits groupes en ligne pour s’entraider dans leurs travaux scolaires.

Les efforts éducatifs de la communauté bahá’íe qui tissent des liens d’amitié et qui augmentent chez les gens leurs capacités à se mettre au service de la société continuent de progresser face aux restrictions de mouvements en Italie et dans d’autres pays, les familles travaillant ensemble à domicile avec un soutien en ligne. Diapositives
2 images
Les efforts éducatifs de la communauté bahá’íe qui tissent des liens d’amitié et qui augmentent chez les gens leurs capacités à se mettre au service de la société continuent de progresser face aux restrictions de mouvements en Italie et dans d’autres pays, les familles travaillant ensemble à domicile avec un soutien en ligne.

Les bahá’ís en Italie téléphonent à leur famille et à leurs amis, collègues et connaissances, simplement pour offrir des paroles d’encouragement. Beaucoup de ces appels ont conduit à des conversations profondes et ont renforcé les liens d’amitié.

« Ce moment nous fait prendre conscience que nous ne sommes pas invincibles, déclare un membre de la communauté bahá’íe italienne. C’est une occasion pour nous de réfléchir à des questions auxquelles, peut-être à d’autres moments de notre vie, nous ne consacrons pas suffisamment de temps. »

Dans une lettre envoyée mardi aux bahá’ís d’Italie, l’Assemblée spirituelle nationale du pays déclare : « Nous avons vu d’innombrables exemples de solidarité et de loyauté parmi les agents de santé, les enseignants, les professionnels de toutes sortes et les citoyens responsables, qui ont rapidement répondu à cette urgence, démontrant la noblesse innée des êtres humains. Notre vraie nature est de donner, de servir et de contribuer au progrès. »