Réunion du conseil d’administration de l’Organisation internationale bahá’íe de développement

January 25, 2019

CENTRE MONDIAL BAHÁ’Í — Le conseil d’administration de l’Organisation internationale bahá’íe de développement s’est réuni pour la première fois. La création de la nouvelle institution a été annoncée par la Maison universelle de justice dans son message du 9 novembre dernier aux bahá’ís du monde.

Ce conseil d’administration composé de cinq membres, qui ont été nommés en novembre 2018 pour un mandat de cinq ans, s’est réuni au Centre mondial bahá’í et a commencé à se concerter à propos des objectifs et du travail de l’Organisation de développement.

En ce qui concerne la mission de cette nouvelle institution, la Maison de justice écrit que son « principal objectif [est] de faciliter l’apprentissage lié au développement en encourageant et en favorisant l’action, la réflexion sur l’action, l’étude, la consultation, l’accumulation et la systématisation de l’expérience, la conceptualisation, et la formation – toutes effectuées à la lumière des enseignements de la Foi ».

Les progrès rapides réalisés dans les communautés bahá’íes ont contribué à rendre possible la création de l’Organisation de développement, qui représente une nouvelle étape du travail de développement social et économique dans le monde bahá’í.

Depuis le début de la Foi, les bahá’ís se sont efforcés d’appliquer les enseignements de Bahá’u’lláh pour améliorer les aspects spirituels et matériels de leurs sociétés. En 1983, la Maison de justice a créé le Office of Social and Economic Development (Bureau de développement social et économique) ou OSED, pour l’aider à promouvoir et à coordonner les efforts de développement social et économique de la communauté bahá’íe. L’OSED est maintenant devenu l’Organisation internationale bahá’íe de développement.

En 35 ans, les efforts des bahá’ís dans ce domaine se sont nettement renforcés et un cadre d’action sociale a été mis en place.

Dans le monde entier, il existe un grand nombre d’organisations non gouvernementales de développement social et économique inspirées par les bahá’ís, ainsi que des dizaines de milliers d’activités et de projets de développement entrepris par des bahá’ís et d’autres collaborateurs. Ces efforts (document en anglais) s’inscrivent dans un large spectre de complexité et abordent toute une gamme de défis dans les domaines liés à l’éducation, l’alphabétisation, la santé, l’environnement, l’aide aux réfugiés, la promotion de la femme, l’autonomisation des jeunes, l’élimination des préjugés raciaux, l’agriculture, les économies locales et le développement des villages. L’Organisation de développement poursuivra ces travaux à plus grande échelle et à des niveaux de complexité plus élevés.

Le conseil d’administration s’appuiera sur le fonds bahá’ís de développement nouvellement créé, auquel les bahá’ís pourront contribuer pour soutenir à la fois les efforts de développement déjà en place et ceux qui verront le jour dans le monde entier.

Le message du 9 novembre annonçant la création de l’Organisation de développement coïncidait avec le 199e anniversaire de la naissance du Báb. La Maison de justice avait annoncé la création de l’OSED (document en anglais) 35 ans plus tôt, également le jour anniversaire de la naissance de Báb.

Pour lire le message du 9 novembre 2018 annonçant la création de l’Organisation internationale bahá’íe de développement, veuillez cliquer sur ce lien : Lettre novembre 2018.